La boîte à dons du centre n’attend que vous !

L’un des objectifs du centre Rosa-Parks est d’encourager le don, le troc, la récupération, le réemploi, pour que les objets devenus inutiles trouvent un autre usage.

C’est pourquoi nous avons mis en place une boîte à dons et une boîte à livres, en partenariat avec Fondation Jeunesse Feu Vert et Extramuros qui nous ont construit une boîte à dons et à livres. Grâce à eux, le bois (récupéré évidemment) est devenu boîte mobile, pour accueillir livres, vêtements, jeux, objets de toute sorte que chacun peut récupérer ou déposer.

 

 

L’annexe mobile de la boite permettra d’aller au pied des immeubles pour des animations autour du troc et de la lecture.

 

Elle n’attend que donneurs et receveurs ! 

 

 

Le square Claude-Bernard, au 176 boulevard Macdonal, a également accueilli sa boîte à livres, animé par Michelle et Huê Trinh. 

 

Les livres sont à disposition de chacune et chacun. Vous pouvez également y déposer vos livres.

Rue aux enfants

La Rue aux enfants du boulevard MacDonald a eu lieu samedi 16 novembre l’occasion de partager un moment convivial ensemble !

Le boulevard MacDonald a été très animé par les partenaires, bénévoles et habitants.

Au programme:

Une radio animée par RadioRapTz

Maquillage aux enfants par nos super bénévoles


Des grands jeux animés par Korhom

Des jeux de société animés par la ludothèque de ENS Torcy

Un goûter partagé

Coin lecture avec Lire

  • Une activité Zumba portée par Amunanti

La prochaine rue aux enfants Charles Hermite aura lieu mercredi 4 décembre 🎄 On vous y attend nombreux et nombreuses!

Nous tenons à remercier tous nos partenaires venus en nombre et motivés!

Pour être au courant de toutes nos actualités suivez-nous sur nos réseaux sociaux 👇

L’été 2019 à Rosa Parks

L’été 2019 a été riche au centre Rosa-Parks!

Nous avons fait le pleins activités pour tous. A l’initiative et porté par les bénévoles et adhérents ainsi que les habitant.e.s du quartier Emile-Bollaert dans le cadre du budget participatif de la RIVP ou dans le cadre de l’accueil de loisir des 6-11 ans et des 12-17 ans du centre.

2 Journées à la mer !

Le beau temps de l’été 2019, nous a permis d’aller deux fois à la mer, au mois de juillet à la plage du Débarquement et au mois d’aout à Berck plage, à l’initiative des habitant.e.s d’Emile-Bollaert dans le cadre du budget participatif de la RIVP.

Cueillette en famille

Également à l’initiative des habitant.e.s d’Emile-Bollaert dans le cadre du budget participatif de la RIVP, les familles sont partis à la ferme de Gailly pour une sortie cueillette.

Base nautique

L’été clément nous a permis d’aller à l’île de loisir Jabline-Annet au mois d’aout, de nous y baigner et d’y faire un grand pique-nique dans le cadre de l’accueil de loisir des petits de 6 à 11 ans et des jeunes de 12 à 17 ans.

Atelier graff

Pendant 3 jours une dizaine d’enfants de l’accueil de loisirs des 12-17 ans ont pu donner un nouveau visage à la vitrine du boulevard MacDonald avec l’artiste 2H le graffeur. Une belle expérience à reconduire pour faire vivre notre image.

Rue aux enfants et repas de quartier

Lancement du début des activités et festivités de l’été 2019.

Stands tenus par nos partenaires et les habitants du quartier du XIXe.

Au programme: grands jeux, lecture, atelier réparation de vélo, zumba, goûter…

Toutankhamon

Pour la dernière exposition de Toutankhamon en France avant son retour définitif en Égypte, le centre Rosa-Parks a eu l’initiative de proposer aux habitants cette exposition sur Toutankhamon – Le trésor du Pharaon à la Grande Halle de la Villette.

Atelier Parent-Enfant 

Les bénévoles et adhérents ont fait le plein d’atelier parent-enfant.

Au programme : 4 ateliers cuisine avec Nacera, Hanane et Romane ; atelier création de jus de fuit frais avec Adeline ;  6 ateliers créatifs dont Les p’tites mains avec Pierre ; customisation Wax avec Sonia et Jacqueline ; customisation vêtements avec Joséphine et Maryvonne

Préparation de confitures!

Parents et enfants ont réalisé des confitures à partir de fruits en laissant libre court à leur imagination en ce qui concerne les parfums et épices avec Jacqueline, Thérèse et Maryvonne.

En somme, l’été 2019 au centre Rosa-Parks a été très chargé par les activités et sorties pour enfants, adultes, familles, et cela grâce aux bénévoles et adhérents qui sont et font le centre Rosa-Parks.

Nous vous remercions toutes et tous pour votre implication.

Exposition « Mon point de vue »

Exposition « Mont point de vue »

L’ exposition « Mon point de vue » portée par l’association Apertura en partenariat avec Les couleurs de Pont de Flandre pointe les difficultés d’accessibilité de l’espace public aux personnes en situation de handicap

« Mon Point de Vue » est une série d’ateliers d’initiation à la photographie réalisés en milieu urbain, animés par un photographe professionnel pour des enfants et des adultes porteurs de handicap et un public valide.

La condition d’enfant porteur de handicap rend l’accès aux loisirs et aux pratiques artistiques extrêmement difficile. Alors même qu’il est un élément déclencheur pour sortir de l’invisibilité, première condition d’intégration sociale.

Le manque d’infrastructures et d’aménagements exclut matériellement (et donc socialement) les enfants non-valides de nombreux lieux publics. Laissant, ainsi, les familles concernées en marge de la société où l’intégration passe par la mobilité, incitant au repli sur soi et favorisant l’invisibilité du handicap.

A travers des ballades-reportages, nous amenons les participants vers la recherche des détails d’aménagement pour faciliter les déplacements des personnes en situation de handicap. En effet, chaque aménagement compte: places de parking réservées, plans inclinés, passages pour piétons spécialisés, avertisseurs sonores, trottoirs larges…

La prise de vue sera l’occasion de prendre conscience des défauts de l’espace public qui limitent la mobilité : trottoirs encombré, inaccessibilité de commerces, jardins publics, cinéma, écoles, gares, transport, métro, trous, barrières, etc.

Partir en ballade/reportage, c’est repousser ses limites spatiales. Cela permet aux personnes handicapées de réellement vivre la liberté et l’autonomie qui leur manquent au quotidien.

Favoriser la rencontre entre personnes handicapés et valides dans le cadre d’activités de loisirs signifie ouvrir un espace ooù les participants apprendront la tolérance, le respect de leurs différences et la solidarité dont la société a besoin.

Exposition « Quand les mamans se lèvent »

Dans le cadre du festival des solidarités, cette exposition portée par le collectif de mamans Action’ Ré Elles retrace la mobilisation des mères du 19e contre les violences inter-quartiers.

Découpée en trois séries, ces mamans disent « non à l’insupportable », elles combattent « ensembles pour les enfants » avec leurs « mots pour le dire ».

Actions Ré Elles est un collectif de mamans engagées au sein du XIX e arrondissement de Paris. Ce collectif est né d’une volonté commune d’intervenir contre les violences inter-quartiers du XIXe.


Pour donner suite à des événements dramatiques récents, les mamans s’insurgent et décident de se mobiliser! Et ceux, contre :

  • la banalisation de la violence urbaine
  • la possession d’armes chez les jeunes
  • le manque de moyens adéquats pour enrayer des conflits.

Conflits qui durent depuis plusieurs années et qui ont fait plusieurs morts et blessés.


Elles se lèvent pour la paix le samedi 25 novembre 2017, avec une marche symbolique à travers les différents quartiers, pour exprimer leur tristesse, leur colère, leur espoir et leur volonté d’agir pour une meilleure cohésion sociale inter-quartiers et intergénérationnelle.

Exposition « Quand les mamans se lèvent »

« Je vis » Exposition d’Hormoz

Le centre Rosa-Parks accueille ce mois d’octobre les portraits de Dal réalisés par le photographe Hormoz

Dal a suivi les ateliers d’initiation à la photographie de l’association OOK en 2016. Photographe participant assidu, modèle enthousiaste devant l’objectif, il a souhaité développer avec nous et Laurence, une habitante du quartier Chapelle Nord, une séance de prise de vue annexe, où il serait modèle, afin de mettre en abîme son handicap, tenter de mieux vivre avec.


Il y a quelques années, lors d’un séjour en prison, Dal a perdu l’usage de ses jambes. En le photographiant, j’ai ressenti avec émotion sa précarité, son besoin de communiquer autour de son handicap, de se ré approprier : son corps, ses prothèses, ses béquilles, ses pensées.


Après l’élaboration de la trame narrative de ce projet, Laurence a animé un atelier d’écriture avec Thérèse et Faouzi, membres actifs du Centre social Rosa Parks pour concevoir les légendes et le texte d’accompagnement des photographies de Dal.

C’est l’histoire d’un mec, tantôt dandy, tantôt titi

Qui se rebiffe contre le sort, la vie, et son lourd tribut

Assis, debout, couché

Réduit ou augmenté

Monsieur garde sa dignité

Et mieux vaut ne pas trop l’agacer

Face à cette société sans cesse en mouvement

Monsieur, plusieurs fois par jour, prend de la hauteur

Pour s’obliger à regarder le monde en résonance.

Faouzi, Laurence et Thérèse

Projet initié par Polly Hodgkins (bénévole association L’Etape), Laurence Rico (habitante quartier Chapelle Nord), Gerardo Bricout et Hormoz (association OOK) avec le soutien du Fonds de participation des habitants et des habitantes.

« Je vis » exposition d’Hormoz


http://hormoz.fr/
http://ookulture.com/

X